poèmes d’une romantique …

la décadence des jours se cache si bien derrière de petites joies.

 

Mais au fait c’est quoi la philosophie?

En Terminale,nous rencontrons une matière qui nous est complètement étrangère qui répond au doux nom de « philosophie » et que toutefois il va falloir étudier pour obtenir le Baccalauréat.Mais qu’est que c’est que cette matière dont on nous avait jamais parlé avant et dont nous ne soupçonnions même pas l’existence?Tout d’abord,il est important de savoir que la philosophie n’est pas qu’une simple matière.En effet,les gens ont tendance à la considérer comme suit: »historique d’oeuvres et d’auteurs ayant réfléchi sur les domaines de la vie en vue d’acquérir plus de sagesse ».Cependant,cette définition fort répandue est quelque peu réductrice.Au vue de cette définition,on comprend que le simple fait d’entendre le mot »philosophie »puisse rebuter.Mais,la philosophie ce n’est pas que cela ,c’est aussi un mode de vie .Celui qui pratique la philosophie ,autrement dit le philosophe(et je pense que nous sommes tous des philosophes en puissance),est un élève de la sagesse et non pas un sage.La philosophie n’a pas la prétention d’atteindre la sagesse ,elle s’affirme seulement comme une quête de la sagesse.,elle tend le plus possible vers cette sagesse mais,en aucun cas elle ne lui est assimilable.La philosophie ,comme l’étymologie l’indique est  »amour de la sagesse ».Elle est également une chasse de la vérité.Les philosophes voudraient construire des connaissances que l’on ne puisse pas remettre en cause.La philosophie commence toujours par la prise de conscience de notre ignorance.Cela peut paraître paradoxal mais reconnaître que l’on est ignorant est le début du savoir.Autrement dit,tant que nous ne prenons pas conscience de notre ignorance ,nous ne pouvons pas être philosophes.Cette prise de conscience est l’ouverture sur le chemin de la philosophie qui nous permet de nous évertuer à changer cette ignorance en savoir.Nous sommes tous prisonniers de notre ignorance mais nous ne voyons même pas les murs de la prison.Nous croyons connaître beaucoup de choses mais,e réalité nous ne connaissons rien.Nos prétendus savoirs ne sont que des préjugés,des idées toutes faites avec lesquelles on nous a abreuvé depuis notre naissance.Nous sommes tous formatés et nos pensées ne sont pas personnelles ,elles ne sont que le résultat de notre éducation.L’enseignement de la philosophie nous sert donc à prendre conscience que nous sommes prisonnier et à nous libérer enfinde tous ces préjugés que nous avons accumuler depuis tant d’années et enfin pouvoir être libre de penser par nous même.La philosophie remet l’esprit de l’individu à zéro,lui fait oublier tout ce qu’il croyait savoir,le place devant son ignorance et lui offre la possibilité de pouvoir établir de vrais connaissances ,de s’intéresser réellement à l’essence des choses .Qu’est que la justice?Qu’est que le bonheur?Qu’est que l’amour?

Autant de questions essentielles sur lesquelles se penchent les philosophes.

Dans : Non classé
Par douxauspices
Le 18 février, 2010
A 11:57
Commentaires : 4
 

4 Commentaires

  1.  
    talengar
    talengar écrit:

    Le point de départ de la philosophie est un accouchement, celui de la vérité, et plus précisément de SA vérité. Car la philosophie comme vous l’avez si bien soulignée n’est pas une matière ou un apprentissage, c’est un retour au soi, pour construire notre pensée et nous découvre un mode de vie unique, avec des règles qui nous sont propres.

    Dernière publication sur Pensée d'un jour, pensée de toujours : Rêve d'avenir passé

  2.  
    douxauspices
    douxauspices écrit:

    Merci pour votre commentaire.Oui la philosophie est un accouchement .D’ailleurs Socrate se présentait comme un accoucheur d’esprits.Il aidait par ses questions son interlocuteur à trouver les bonnes réponses.Comme quoi la vérité est en chacun de nous .Mais encore faut il avoir la volonté de la chercher…

  3.  
    talengar
    talengar écrit:

    La maïeutique de Socrate…
    Un mot bien compliquer pour souligner le simple fait que pour vivre sa vie il fait découvrir sa propre voie.
    La volonté de chercher est un début, il faut accepter d’être sans cesse dans le doute pour s’apprivoiser comme chercheur de sa vérité.

    Dernière publication sur Pensée d'un jour, pensée de toujours : Rêve d'avenir passé

  4.  
    lane8joe
    lane8joe écrit:

    J’ai beaucoup aimé ton article mais je je ne suis pas convaincu qu’une prise de conscience de notre ignorance soit nécessaire. Si l’on s’interroge avec sincérité et que l’on raisonne avec rigueur alors on se rapproche certainement un peu de la sagesse sans pour autant être capable d’identifier les innombrables préjugé dont la vie nous a marqués.

Répondre

 
 

mes petites idées |
Blog de Aymane Hafit ... |
fictiontwilightdomination |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | C'est de l'autre côté de ma...
| escarpins et sac à dos
| Poésie net